Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Météo du Jour

Météo Paris © meteocity.com
Météo Menton © meteocity.com
Météo Angoulins © meteocity.com
Météo Cayenne © meteocity.com
Météo Seyssel © meteocity.com

Archives

Publié par Chorale Traversière

Annick C, notre choriste guyannaise (WM vous racontait ici qu'elle lui devait son arrivée à la Chorale), nous raconte aujoud'hui sa rencontre avec la Chorale.

"  Moi aussi,  j'ai toujours chanté... depuis l'enfance... Maman nous accompagnait, ma soeur et moi, au piano..
On chantait tous les jeudis après midi à Lyon.... Premières expériences de la scène.... ces jeudis regroupaient des enfants et des jeunes autour de la chanson.
Et la chorale, me direz-vous ? j'y arrive.... C'était en 1966... Ma soeur avait chanté dans une chorale du Lycée de Montgeron.... elle quittait le lycée et voulait continuer à chanter dans une chorale.
Mon papa, qui travaillait à la SNCF (et m'y avait fait entrer),  avait rencontré Madette au laboratoire de la Gare de Lyon.... Pendant que Madette faisait la prise de sang, ils parlèrent chorale.
Le soir même à la maison, Papa dit à ma soeur : "je t'ai trouvé une chorale, c'est tous les mercredis soir à Traversière. "
Ma soeur n'était pas enchantée d'avoir à se déplacer à Paris, nous habitions Villeneuve St Georges. Alors, je lui dis: "chiche, je viens avec toi..."  Ce fut un coup de coeur !!!
Et nous voilà en septembre 1966.... premier contact. Je fais la connaissance de Madette, de Patrick, Philippe, Nanou...
Mais,je ne savais pas dans quel pupitre chanter. Ma soeur était soprano, mais moi, aucune idée ?
Madette, dès qu'elle m'a entendu parler, me dit : " tu es alto. " Et voilà comment depuis plus de 40 ans, je chante en alto. Bon ce n'est pas la voix la plus facile, mais je m'en suis bien sortie dès le départ.
C'était aussi l'année des débuts de Patrick comme "chef de choeur"... une année mémorable l'année 1966-1967.
Avec Patrick, nous avons remporté la coupe au rassemblement de Bois Salève, mon premier rassemblement. Nous avons même détroné la chorale de Lyon.
Mais au fil des années, les coupes ont disparu et c'est tant mieux. Les rassemblements sont les occasions de faire plus ample connaissance et de revoir, chaque année, les copains, copines des autres chorales, le plaisir de chanter ensemble...
Ma soeur a quitté la chorale quand elle s'est éloignée de Paris... moi je suis restée.... jusqu'en 1999, année de ma retraite et de mon départ pour la Guyane.
Mais que de souvenirs, de bons moments dans cette chorale, une grande famille. Je n'ai pas pu l'abandonner. C'est pour celà que vous me voyez revenir tous les ans.... et papoter avec vous sur le Blog... Merci la chorale ..... ma première chorale... Ma chorale parisienne pour moi la guyanaise.
Je ne saurais vivre sans le chant choral.... Je chante à Cayenne dans deux chorales, je suis "abonnée" aux Choralies. Aux rassemblements UAICF /FISAIC.... et toutes les occasions de chanter sont bonnes pour venir en "Métropole".
.
Alors à bientôt, cette année mi-septembre.
.
                                                                                          Annick, la guyannaise "

Commenter cet article

Madette-papajean 08/06/2008 00:02

On a bien aimé ton arrivée aux "petites histoires d'arrivée à la chorale", il n'aurait plus manqué que ça que tu ne viennes mettre ta petite note personnelle, toi qui es dans les plus assidues...comme tu dis : que de bons souvenirs xxxxxxxxxxxxxx;;;chant, voyages, rencontres diverses, copinage...toute une vie. Merci d'être encore là, si loin par les km, si près par le coeur , et par ce BLOG ! et bisous tout particuliers en attendant de te revoir.

PLM 06/06/2008 23:30

Ça ne me rajeunit pas, cette histoire !

kak 06/06/2008 18:33

Bah dis donc alors comme cela Patrick a commencé en tant que chef de choeur l'année de ma naissance !!!! C'est impressionnant, je faisais pipi dans mes couches et lui il dirigeait un choeur !!