Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les voyages forment la jeunesse...

.

Avant de devenir le monstre sacré que l’on sait, le bambin Wolfgang a été un routard en culottes courtes.

Dès l’âge de sept ans, le petit prodige salzbourgeois, accompagné par sa famille, entreprend un tour d’Europe de trois ans et demi.

De 1763 à 1766, les Mozart se rendent notamment en Slovaquie, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, en Angleterre et à Paris, où Wolfgang publie pour la première fois ses compositions et joue pour Madame de Pompadour.

.


Toute sa vie, Mozart va garder la passion des voyages. Il y voit l’occasion de développer son art, tout en rencontrant le gratin de l’époque, comme Johann Sebastian Bach ou le pape Clément XIV.

Entre 1769 et 1773, il se rend trois fois en Italie, avant de passer deux ans à Paris de 1777 à 1779.

Enfin, en 1781, jugeant Salzbourg trop étriqué, Mozart s’installe à Vienne d’où il se rendra en Allemagne et à Prague pour présenter ses opéras.

C’est en authentique Européen qu’il meurt à l’âge de trente-cinq ans, foudroyé par la maladie et l’indigence.

Européen, mais loin d’être, à l’époque, prophète en son pays : c’est à la fosse commune qu’est inhumé le génial Wolfgang.

Tag(s) : #Culture Musicale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :