Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur Arte ce soir à  22h05

La Finta Giardiniera

(La fausse jardinière)

Opéra bouffe de Mozart

.

L'histoire : Pour retrouver son ancien amant qui a failli la tuer, la marquise Onesti se déguise en jardinière… Un opéra bouffe méconnu qui annonce les grands chefs-d’oeuvre lyriques de Mozart.

L’action se situe chez le podestat de Lagonero. Dans un accès de jalousie, le comte Belfiore a agressé son amante, la marquise Violante Onesti. Croyant l’avoir tuée, il prend la fuite. Mais la jeune femme n’est pas morte. Pour retrouver Belfiore, elle se déguise en jardinière et se fait appeler Sandrina. Elle est toujours amoureuse de celui qui a failli la tuer. Mais le comte, pensant qu’elle n’a pas survécu à leur violente querelle, doit épouser Arminda. Les retrouvailles des amants les troublent au point de les mener à la folie. Ils seront sauvés de justesse par un retour de lucidité et l’acceptation du sentiment qui les lie.

.

La Finta Giardiniera : Un étonnant petit chef-d’oeuvre

.
Il existe deux versions de La finta giardiniera créées à moins d’un an d’intervalle sur un livret identique : l’une à Rome en 1774 par Pasquale Anfossi, l’autre à Munich en 1775 par Mozart.

Alors que la première a rencontré à l’époque un succès considérable, la version de Mozart n’a connu que trois représentations avant de tomber dans l’oubli.

Cette production du Staatsoper de Stuttgart éclaire d’un jour nouveau cet opéra qui annonce les grands chefs-d’oeuvre lyriques de Mozart.

Quand il écrit cet opéra bouffe débordant de vitalité, le compositeur n’a que 19 ans.

Dans cette oeuvre singulière, proche du vaudeville, il introduit un élément très inhabituel pour l’époque : la passion.

Pas une ferveur parodique, mais la passion véritable, celle qui déchire les coeurs, brouille les sens et les esprits.

Dans La finta giardiniera, l’incompréhension entre les sexes, l’amour à contre-courant, le méli-mélo des sentiments mènent la danse. Mozart entretient une joyeuse confusion et manifeste déjà les dons dramatiques exceptionnels qu’on retrouvera dans Les noces de Figaro ou dans Don Juan.


Tag(s) : #Actualités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :